La police espagnole a annoncé, mercredi, l’arrestation à Biscaye (Pays-Basque) d’un activiste du polisario accusé d’avoir incité à commettre des actes terroristes contre des institutions marocaines en Espagne et à l’étranger.

«Très radicalisé, l’individu utilisait des profils sur les réseaux sociaux pour inciter à mener des actes terroristes contre des personnes et des institutions du Maroc en Espagne et à l’étranger», précise la police espagnole dans un communiqué.
«Le prévenu s’adonnait à une intense activité sur les réseaux sociaux, administrant de nombreux comptes et disposant d’un grand nombre de followers espagnols et étrangers s’élevant à plus de 20.000 personnes, destinataires de ses messages incitant à commettre des attentats contre la communauté marocaine et les institutions du Maroc», ajoute la même source.

Il publiait de manière continue ses propres vidéos faisant l’apologie d’actes terroristes principalement contre tous les Sahraouis unionistes et pro-marocains et se disait prêt à en commettre lui-même.

«La gravité de ses publications, ainsi que sa capacité d’influencer sa communauté de followers, ont conduit à son arrestation immédiate », fait observer la police espagnole.

Au cours de l’opération, qui a eu lieu lundi dernier, une perquisition a été effectuée au domicile du mis en cause. Elle s’est soldée par la saisie d’une importante quantité de matériel, de supports électroniques, de terminaux téléphoniques et d’une documentation d’un grand intérêt en cours d’analyse par les services spécialisés, note le communiqué. Après l’arrestation de cet individu, le juge chargé de cette affaire a ordonné son incarcération en raison des lourdes charges qui pèsent sur lui, conclut la même source.

À LIRE  Covid-19/Maroc: 93 nouveaux cas et 210 guérisons

Avec MAP-