Les nombreuses réformes du secteur agricole marocain ont été, une fois de plus, louées lors de la 7ème édition de l’Africa Agri Forum (AAF). En effet, le Maroc a été cité comme un modèle en matière de développement agricole, du fait de son modèle agricole mais aussi de ses efforts pour dynamiser ce secteur et ainsi assurer sa sécurité alimentaire.

Cette édition, à laquelle a participé le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêt, Aziz Akhannouch, par visioconférence, a été l’occasion pour la Commissaire de l’Union Africaine chargée de l’agriculture, du développement rural, de l’économie bleue et de l’environnement durable, Josefa Leonel Sacko, de préciser que l’expérience marocaine en matière agricole est un véritable modèle à suivre en Afrique.

En marge de la 7ème édition de l’Africa Agri Forum sous le thème « Sécurité alimentaire: quelle politique agricole pour l’Afrique de demain ? », plusieurs dirigeants ont reconnu l’expertise et le savoir-faire marocain dans le domaine agricole.

En effet, selon la Commissaire de l’Union Africaine chargée de l’agriculture, du développement rural, de l’économie bleue et de l’environnement durable, Josefa Leonel Sacko, l’expérience marocaine en matière agricole est un véritable modèle à suivre en Afrique.

Et pour cause, malgré les « restrictions imposées par la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) étaient à leur niveau maximum, notamment durant la période de confinement, le Maroc a pu assurer la poursuite des activités agricoles et agro-alimentaires permettant aux travailleurs d’accéder aux champs et aux unités », rapporte 2m citant le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch.

À LIRE  Agadir : LE NOUVEAU programme de développement urbain

De plus, le Royaume a pu approvisionner toutes les régions en produits alimentaires avec une offre diversifiée, de bonne qualité, en quantité suffisante et surtout avec des prix stables et aussi assurer tous ses engagements en termes d’exportations alimentaires auprès des pays partenaires. Des efforts, qui ne sont passés inaperçus dans le continent.

De son côté, le ministre camerounais de l’Agriculture et du développement rural, Gabriel Mbairobe a aussi loué le modèle marocain, notamment le Plan Maroc Vert (PMV) ainsi que les efforts déployés par le Royaume en matière de développement de la coopération Sud-Sud.