Les liaisons aériennes liant le Maroc à 17 destinations restent suspendues jusqu’au 21 mai 2021. Fermés aux voyageurs étrangers, les aéroports du Maroc ne rouvriront pas avant le 21 mai prochain, le temps pour le royaume de tenter de freiner la pandémie de Covid-19.

Annoncée hier entre autres par la compagnie aérienne Royal Air Maroc, le prolongement de l’interdiction de vol en particulier depuis et vers la France et l’Espagne, annoncée le 30 mars 2021, concerne toujours 39 pays, avec pour seule exception des vols de rapatriement organisés de concert avec les autorités locales.

Pour la RAM, cela veut dire aucun décollage des aéroports marocains vers l’hexagone ou la péninsule ibérique, ni vers la Belgique, la Suisse, l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas, la Turquie, la Grande Bretagne, l’Égypte, l’Algérie, le Cameroun, la République du Congo, la Guinée-Conakry, le Mali et le Ghana.

La date du 21 mai est aussi celle de la nouvelle – pour l’instant – fin de l’état d’urgence sanitaire au Maroc, mis en place l’année dernière et régulièrement prolongé.

Le gouvernement marocain a en outre confirmé l’interdiction de circuler de nuit (entre 20h00 et 6h00) sur l’ensemble de son territoire pendant le Ramadan qui débute la semaine prochaine, pour faire face à la crise sanitaire.

À LIRE  Maroc Telecom condamné à une amende de 3.3 MMDH