Les éléments de la gendarmerie royale ont arrêté une mère accusée d’avoir tué son enfant de deux ans dans la province de Tiznit.

Au début, cette femme divorcée qui occupait une chambre dans ce douar s’est présentée devant les gendarmes pour les informer de la disparition de son enfant.

Les investigations menées par les limiers ont été soldées par la découverte du corps de l’enfant sans âme juste devant l’entrée de la maison de son ex-époux. Le cadavre qui ne présentait aucune trace de violence a été évacué vers la morgue de l’hôpital Hassan Ier, à Tiznit.

L’autopsie a conclu que l’enfant a été tué par étouffement. C’est finalement l’enquête des gendarmes qui a révélé que le crime a été commis par la mère qui a ensuite tenté d’incriminer son ex-mari.

À LIRE  NOUVELLE DISTINCTION INTERNATIONALE POUR LA FONDATION ZAKOURA