« Après le Ramadan, nous opérerons des vols directs entre les deux pays. L’accord de paix historique a suscité une grande joie au peuple marocain qui aime Israël » . C’est ce qu’a affirmé le chef du bureau de représentation du Maroc en Israël, Abderrahim Bayoud, cité par le Jerusalem Post, au cours d’une rencontre à Tel Aviv avec le ministre israélien de la Coopération régionale, Ofir Akunis.

Lors d’une rencontre, organisée mardi 20 avril 2021, Abderrahim Bayoud et le ministre israélien de la coopération régionale, Ofir Akunis, ont discuté de l’application du nouvel accord de paix et de la coopération entre les deux pays.

« Cet accord de paix a un potentiel énorme dans les domaines du commerce, de l’économie, du tourisme, de la technologie et de l’innovation. L’accord change fondamentalement la situation politique dans notre région, créant une atmosphère entièrement nouvelle au Moyen-Orient », a déclaré Akunis.

Pour sa part, Abderrahim Bayoud a annoncé que les vols directs entre le Maroc et Israël devraient être opérationnels après le mois de ramadan.

Cette réunion intervient quelques heures après l’annonce du chargé d’affaires temporaire d’Israël au Maroc, David Govrin, sur son compte Twitter mardi 20 avril, qu’ « un groupe de voyagistes israéliens est en visite actuellement au Maroc ».

Selon David Govrin, « cette visite entre dans le cadre des préparatifs des vols directs et la prospection de nouveaux sites touristiques dans le pays ». Elle vise aussi à baliser le terrain pour que le Maroc puisse recevoir un plus grand nombre de touristes israéliens, contribuer à l’ouverture des deux peuples, l’un envers l’autre, et placer le tourisme au service de la paix, ajoute l’ambassadeur.

À LIRE  Covid-19: 1.776 nouveaux cas confirmés et 922 guérisons au Maroc