Au cours des cinq dernières années, les ventes de tomates espagnoles au Royaume-Uni sont passées de 144,72 millions de kilos en 2016 à 90,44 millions en 2020, tandis que celles du Maroc sont passées de 49,84 millions de kilos en 2016 à 83,15 millions de kilos en 2020. Par rapport à l’année précédente, en 2020, les ventes espagnoles ont diminué de -24,76% et les ventes marocaines ont augmenté de 22,6%.

Au cours des cinq dernières années, de 2016 à 2020, le Royaume-Uni a réduit de 37,5 % ses importations de tomates en provenance d’Espagne, tandis que les importations en provenance du Maroc ont augmenté de 66,83 %, selon des données obtenues par le biais de COMTRADE, la division des statistiques des Nations unies (ONU).

Ces cinq dernières années, les ventes de tomates espagnoles au Royaume-Uni sont passées de 144’72 millions de kilos en 2016 à 90’44 millions en 2020, tandis que celles du Maroc sont passées de 49’84 millions de kilos en 2016 à 83’15 millions de kilos en 2020.

Si l’on analyse le comportement des importations britanniques de tomates en provenance du Maroc et de l’Espagne en 2020 par rapport à 2019, les importations en provenance de l’Espagne ont diminué de -24’76 % alors que celles du Maroc ont augmenté de 22’6 %.

Selon les données fournies par le service statistique Comtrade susmentionné, en 2020, le Royaume-Uni a importé un total de 376,66 millions de kilos de tomates, pour une valeur de 545,91 millions d’euros et un prix moyen payé pour ces tomates de 1,45 euros par kilo.

À LIRE  “Génération Green” : Le Modèle Agricole Marocain, un exemple à suivre

Le plus grand fournisseur de tomates sur les marchés britanniques a été les Pays-Bas (Holland), avec un volume de 149,34 millions de kilos, soit 39,65 % du total, pour lequel il a reçu 220,19 millions d’euros, avec un prix moyen de 1,47 euros par kilo.

L’Espagne est le deuxième plus grand fournisseur de tomates du Royaume-Uni. En 2020, toujours en tenant compte des données de Comtrade, l’Espagne a vendu un total de 90,44 millions de kilos sur le marché britannique, soit 24,01 % du total, pour une valeur de 119,52 millions d’euros et un prix moyen de 1,32 euro par kilo.

Le Maroc est déjà proche des chiffres espagnols, puisqu’en 2020, il a vendu 83,15 millions de kilos de tomates au Royaume-Uni, soit 22,08 % de la quantité totale de tomates qui ont atteint les marchés britanniques en provenance d’autres pays. La valeur des ventes de tomates marocaines en 2020 a été de 104,32 millions d’euros, vendues à un prix moyen de 1,25 euros par kilo.

En suivant l’évolution de ces dernières années, et en tenant compte des accords commerciaux établis entre les gouvernements du Royaume-Uni et du Maroc, le pays du Maghreb dépassera en 2021 l’Espagne comme fournisseur de tomates sur les marchés britanniques.

Source: HortiMedia