La compagnie maritime espagnole Naviera Armas envisage de lancer une liaison entre Cadix, dans le sud de l’Espagne dès que la situation sanitaire s’améliorera. L’annonce a été faite par le directeur des opérations de l’entreprise, Manuel Baeza.

La compagnie maritime espagnole Naviera Armas a pris en main le projet d’établir une liaison maritime entre Cadix et le Maroc, avait annoncé le directeur des opérations de l’entreprise, Manuel Baeza, cité par des sources locales. Aucune date de démarrage pour ce nouveau service n’a été annoncée, «car cela dépend de la disponibilité des clients, des contacts avec le gouvernement marocain et de l’évolution de la situation pandémique ainsi que celle des frontières fermées».

M. Baeza a souligné que ce projet «a déjà fait l’objet d’une étude réalisée en 2018 et prévoit deux départs hebdomadaires entre le Maroc et Cadix». Cela ne sera possible qu’après «un retour à la normale. L’étude est terminée, les contacts avec les clients et les navires sont là».

Ledit responsable a également annoncé l’intention de son entreprise d’assurer «la liaison entre Cadix et les îles Canaries». Actuellement «nous étudions la mise en œuvre de cette nouvelle destination, bien qu’il soit impossible de fixer une date, car elle dépendra de l’évolution du trafic et de la situation de la pandémie». Ce projet peut être effectué «pendant l’été ou après l’été».

Le projet est ambitieux et pourrait faciliter davantage les échanges commerciaux entre l’Espagne et le Maroc. Aucune date de démarrage n’a été encore définie pour ce nouveau service, « car cela dépend de la disponibilité des clients, des contacts avec le gouvernement marocain et de l’évolution de la situation liée à la crise sanitaire ainsi que celle des frontières fermées ».

À LIRE  Hausse de 0,3% de l’indice des prix à la consommation en septembre