La Caisse nationale de sécurité sociale a annoncé la prolongation du service de l’indemnité forfaitaire aux sous-secteurs des activités de traiteurs et de l’événementiel, ainsi que des espaces de distraction et de jeux impactés par le coronavirus.

La période sera ainsi prolongée du 1er janvier 2021 à fin juin 2021 pour les salariés et stagiaires sous contrat d’insertion, en arrêt temporaire de travail à cause de la pandémie, et qui sont déclarés à la CNSS en février 2020, ainsi que ceux qui étaient au cours de ce mois là en état de maladie, d’accouchement ou d’accident du travail.

Du 1er septembre 2020 à fin décembre 2020, à titre exceptionnel, pour leurs salariés et stagiaires sous contrat d’insertion, qui étaient en état de maladie, de maternité, ou d’accident du travail en février 2020 et n’ayant pas bénéficié auparavant de l’indemnité en vertu du décret n° 2.20.877.

Ainsi, les employeurs, souhaitant faire bénéficier les travailleurs précités de l’indemnité forfaitaire, financée par le Fonds Spécial de Gestion de la Pandemie Covid-19 institué sous Hautes Instructions Royales, doivent les déclarer via le portail covid19.cnss.ma à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 3 juin 2021 pour la période allant de septembre 2020 à mai 2021, et du 16 juin 2021 au 3 juillet 2021, pour le mois de juin 2021, poursuit le communiqué.

Pour rappel, la CNSS a mis à la disposition des concernés un tutoriel vidéo et un guide explicatif qui peuvent être consultés sur son site officiel, ainsi que sur ses pages officielles sur les réseaux sociaux.

À LIRE  un mort dans un incendie au marché de la commune Belfaa