Les dix derniers jours du mois de Ramadan, une source de joie à la fois pour les petits et les grands, constituent l’occasion pour la population de Fès de revisiter des traditions ancestrales jalousement gardées.

Au cours des derniers jours de ce mois sacré, les enfants sont entourés d’une attention particulière par les parents qui ne lésinent pas sur les moyens pour faire plaisir à leurs petits.

Cérémonies du henné, visites familiales ou achat de nouveaux vêtements en récompense pour leur jeûne pour la première fois, ce sont quelques coutumes qui se perpétuent de génération en génération, peu importe le contexte.

Les enfants saisissent cette occasion pour s’initier progressivement au jeûne en s’abstenant de manger durant la journée qui précède la Nuit du destin, une manière d’apprendre à être patients. Ils se parent ensuite de leurs plus beaux habits traditionnels pour accompagner leurs parents à la mosquée pour l’accomplissement de la prière. En guise de récompense, les parents leur offrent des cadeaux et font d’eux les stars incontestées de ces jours-ci.

Les dix derniers jours de Ramadan sont marqués, par ailleurs, par une activité commerciale importante, puisque les marchés et les grandes surfaces redoublent d’imagination pour attirer les parents et les enfants surtout, qui se préparent à l’Aïd Al Fitr.

Aux quartiers Mellah et Fès-Jdid, en passant par les ruelles de l’ancienne médina, ou encore à Bab Ftouh et Bab Khoukha, l’activité commerciale ne cesse de s’amplifier à l’approche de l’Aïd Al Fitr et les parents tentent de faire plaisir à leurs enfants, chacun en fonction de son pouvoir d’achat.

À LIRE  TOUT EST PRÊT POUR LA SAISON CULTURELLE MAROCAINE EN ESPAGNE

La joie d’accueillir l’Aïd se traduit également par l’engouement des familles pour la préparation ou l’achat des gâteaux. Plusieurs familles préfèrent préparer chez elles les délicieuses pâtisseries marocaines, alors que d’autres se rendent dans les boulangeries pour s’en procurer.

Avec l’avènement de l’heureux jour de l’Aïd Al Fitr, les membres de la famille se précipitent tôt le matin pour porter des vêtements neufs et propres, s’échanger les félicitations et préparer la table à manger avec toute sortes de délices, pour recevoir les visiteurs dont proches et voisins, le temps de siroter une tasse de thé après un mois complet de jeûne.

Avec-MAP