Le Goethe-Institut Marokko Rabat abrite, du 17 mai au 04 juin 2021, une exposition artistique dans le cadre du projet interdisciplinaire “Migration – Recherches”, qui traite des différents aspects de la migration depuis et vers le Maroc et l’Allemagne en 2021.

L’exposition présente des artistes marocains et internationaux qui explorent la thématique de la “migration” sous la direction de Nouha Ben Yebdri (Mahal Art Space, Tanger), indique un communiqué de l’Institut.

Cette exposition interdisciplinaire crée un espace de réflexion et de discussion autour de la question de la migration et des différentes formes de violence qui l’engendrent et qu’elle engendre, ajoute le communiqué, précisant qu’elle crée également un espace de réflexion artistique sur des expériences de vie individuelles et collectives qui vont au-delà de la simple victimisation et sont constamment soumises à une (auto)critique.

Le Goethe-Institut Rabat accueillera des films d’artistes, de la photographie, de la peinture et des installations (multimédia) des artistes Rachid Benyaagoub, Wiame Haddad, Soukaina Joual, Ahmad Karmouni, Randa Maroufi, Salvador Tomnyuy et du duo Mukenge/Schellhammer, a fait savoir l’institut, notant que le 17 mai, un vernissage en ligne invitera les visiteurs à découvrir l’exposition d’abord sous forme numérique, puis dans les locaux du Goethe-Institut Rabat.

L’exposition sera ouverte aux visiteurs du lundi 17 mai au vendredi 04 juin 2021 dans les locaux du Goethe-Institut Rabat, rappelle le communiqué, insistant sur le port obligatoire du masque pendant la visite et ce en raison des mesures d’hygiène, de même que seules 5 personnes peuvent visiter l’exposition en même temps.

À LIRE  Maroc-Royaume Uni, ou comment envisager un Brexit porteur d’opportunités