Un total de 6.171.437 personnes ont reçu la première dose du vaccin contre la COVID-19, a indiqué le ministère marocain de la Santé dans son bulletin quotidien, précisant que 4.500.638 personnes se sont fait administrer la deuxième dose du vaccin.

Le Maroc élargit progressivement sa campagne de vaccination à la population générale. Elle est ouverte depuis lundi 10 mai à toutes les personnes de plus de 50 ans. Depuis quelques jours, plusieurs personnes agées de 45 à 50 ans avaient également obtenu un rendez-vous sans que l’élargissement n’ait été annoncé officiellement.

Le Maroc vient de recevoir 2 millions de doses supplémentaires du chinois Sinopharm.

Quelque 6 millions de personnes, soit 16,3 % de la population, ont reçu une première injection et 4,4 millions une seconde. Plus de 12 % des Marocains sont ainsi totalement vaccinés. Le gouvernement a fixé pour objectif d’immuniser rapidement 80 % des habitants.

Pour cela, il a commandé 41 millions de doses à Sinopharm et 50 millions de doses à AstraZeneca, selon les chiffres du Global Health Innovation Center de l’université Duke (Etats-Unis), qui fait un suivi de l’accès à la vaccination contre le Covid-19.

Malgré l’amélioration de la situation sanitaire, les mesures de couvre-feu ont été renforcées pendant le ramadan, afin de prévenir une recrudescence des contaminations.

Les frontières aériennes sont fermées avec la France et l’Espagne depuis fin mars et avec l’Inde depuis le 24 avril. Deux cas de variant « indien » ont toutefois été enregistrés.

À LIRE  3 nouveaux cas enregistrés dans le Royaume, total 61