Au moins 5 000 migrants, dont un millier de mineurs, sont parvenus lundi à atteindre l’enclave espagnole de Ceuta depuis le Maroc voisin, arrivant par la mer ou par voie terrestre, ont indiqué les autorités espagnoles, évoquant un “record” pour une journée.

Les autorités espagnoles ont évoqué une journée “record’ après l’arrivée par la mer ou par voie terrestre d’au moins 5 000 migrants, dont un millier de mineurs, dans l’enclave espagnole de Ceuta depuis le Maroc voisin.

Depuis les premières heures de la journée, les arrivées se sont multipliées sur le territoire espagnol du nord-ouest du Maghreb, les migrants quittant des plages marocaines situées à quelques kilomètres au sud de Ceuta, a indiqué un porte-parole de la préfecture de Ceuta, qui a confirmé qu’il s’agissait là d’un chiffre absolument inédit.

Parmi ces migrants, un homme a trouvé la mort en se noyant, selon la préfecture.

Interrogée sur leur hébergement, la préfecture a précisé que toutes ces personnes devaient être accueillies dans des hangars sur la plage d’El Tarajal, mais que les autorités se réunissaient pour évaluer la situation, sans précédent.

Avec-AFP

À LIRE  Madrid a informé Rabat du retour de Brahim Ghali en Algérie