La compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) a annoncé, vendredi, qu’elle propose une offre de près de 2,5 millions de sièges pour la période allant du 15 juin au 15 septembre 2021, contre 384.000 sièges mis en place la même période de l’année dernière.

Cette offre Eté 2021 représente 72% de l’offre réalisée sur la même période de 2019 (avant la crise du nouveau coronavirus), indique RAM dans un document, soulignant qu’en dépit des limitations du trafic en raison des restrictions sanitaires, RAM met en place un important dispositif pour accompagner la reprise des vols et permettre aux différents clients de la compagnie (Marocains résidant à l’étranger, étudiants, résidents étrangers au Maroc et touristes) de voyager et de renouer le contact avec leurs familles.

Ainsi, plus de 75 lignes internationales seront exploitées cet été, fait savoir la même source, ajoutant que ce nombre peut changer en fonction de l’évolution de la pandémie et du classement des pays.

Ces lignes sont renforcées par le réseau domestique qui compte près d’une vingtaine de lignes dont les fréquences ont été renforcées notamment sur Marrakech et Agadir, poursuit RAM.

Pour répondre à la forte demande des MRE, la compagnie nationale a renforcé son programme de vols sur les principaux pays accueillant le plus de MRE. Elle programme, du 15 juin au 15 septembre 2021, quelque 315 fréquences hebdomadaires reliant le Maroc aux cinq principaux pays où se concentrent les Marocains du monde (France, Italie, Espagne, Belgique et Royaume-Uni) au lieu de 71 fréquences hebdomadaires l’été 2020.

À LIRE  Maroc- UE: partenaire prioritaire dans la lutte contre la traite des êtres humains

Ainsi, RAM propose 162 fréquences par semaine sur la France contre 49 réalisées dans la saison d’été 2020. Elle programme également 76 fréquences hebdomadaires en Espagne contre 8 et sur l’Italie 35 fréquences hebdomadaires contre 8 pendant l’été 2020.

De même, la ligne directe Paris-Dakhla sera lancée à partir du 18 juin. Grâce à cette nouvelle route aérienne, la compagnie nationale reliera, pour la première fois, le continent européen (à l’exception des Iles Canaries) à la ville de Dakhla, en moins de 04H30 de vol.

Une à deux fréquences par semaine seront lancées dans un premier temps, fait savoir RAM, expliquant que cette nouvelle route touristique, initiée en partenariat avec l’Office national marocain du tourisme (ONMT) vise à renforcer le positionnement économique stratégique de la région de Dakhla Oued Eddahab, tout en contribuant à accélérer la relance du secteur touristique.

“Royal Air Maroc a toujours accompagné le tourisme marocain. En ces temps de crise, il est nécessaire de travailler ensemble pour la relance de ce secteur stratégique pour notre pays. Cette nouvelle ligne directe permettra de faire profiter les visiteurs internationaux de la ville de Dakhla et de l’expérience Maroc dès l’embarquement à Paris”, a souligné Hamid Addou, président directeur général de RAM, cité par le document.

Par ailleurs, la crise du covid-19 a été l’occasion pour RAM d’accélérer ses efforts de digitalisation, afin de s’adapter aux nouveaux comportements des voyageurs. C’est ainsi que plusieurs applications ont été développées, comme la presse digitale et la précommande en ligne des ventes à bord.

Des développements sont également en cours, aussi bien en interne qu’avec des partenaires, pour digitaliser les nouveaux documents exigés par le contexte tels que certificats de vaccination et résultats de tests

À LIRE  Deux policiers soupçonnés de chantage à Casablanca: une enquête est en cours

La compagnie nationale rappelle aussi que, conformément aux recommandations des pouvoirs publics et aux normes internationales, elle met en place des mesures de sécurité sanitaire afin de garantir la santé et la sécurité de ses clients et de son personnel.

En outre, RAM précise que le port du masque est obligatoire et fait savoir que ses services procèdent, entre autres, à la désinfection régulière de ses avions et de tous les espaces empruntés par les passagers depuis l’enregistrement jusqu’à l’embarquement, en parfaite coordination avec l’Office national des Aéroports (ONDA).

De même, les mesures de sécurité sanitaire sont extrêmement respectées durant l’opération d’embarquement comme le respect de la distanciation dans la zone d’embarquement, dans les bus de transfert et dans les escabeaux et les passerelles, conclut la même source.

Avec-MAP