Une femme de 54 ans a été condamnée ce mardi 22 juin 2021 par le tribunal judiciaire de Bayonne, pour des faits d’abus de confiance.

Sous couvert d’investissements au Maroc pour l’ouverture d’un hôtel-thalasso dans la localité de Oualidia sur la côte marocaine, elle a escroqué une douzaine de ses amis en se faisant remettre près de 400.000 euros. De l’argent qui n’a jamais été utilisé pour le projet, mais qui a été dilapidé pour ses propres besoins. Les faits se sont déroulés entre 2013 et 2014. Elle a été condamnée à dix mois de prison avec sursis et une interdiction de gérer une entreprise commerciale pendant cinq ans. Elle devra aussi rembourser les victimes.

Les réquisitions du parquet de Bayonne ont été suivis à la lettre. Dix mois de prison avec sursis ont été prononcés après plus d’un mois de délibéré. Le procès de l’ambitieuse habitante de Bidart s’était déroulé le 18 mai dernier devant la juridiction de première instance. Surtout, elle va devoir rembourser ses victimes. Ainsi l’un de ses amis proches lui avait confié toute ses économies : 100.000 euros. L’ensemble des parties civiles ont été reconnues comme victime et vont pouvoir demander réparation.

Les faits remontent à l’année 2014. Au prétexte de vouloir investir au Maroc, pour y ouvrir un hôtel de thalassothérapie à Oualidia.

Source: France Blue

À LIRE  L’UE salue la décision du Maroc de régler définitivement la question des mineurs non accompagnés dans certains pays européens