Une importante délégation d’ambassadeurs arabes accrédités au Maroc s’est rendue jeudi à Dakhla, afin de prospecter les opportunités d’investissement et les atouts économiques dont regorge la région.

Cette visite, organisée par le Conseil régional Dakhla-Oued Eddahab, en coopération avec la Fondation diplomatique, s’inscrit dans le cadre d’initiatives visant à informer les représentants des délégations étrangères et les membres du corps diplomatique accrédités au Maroc de la dynamique de développement dans les provinces du sud en général, et la région de Dakhla-Oued Eddahab en particulier.

La délégation comprend notamment les ambassadeurs du Royaume hachémite de Jordanie, du Royaume d’Arabie saoudite, du Sultanat d’Oman et de la République du Yémen.

Ainsi, les membres de la délégation ont eu une rencontre avec le président du conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab, Khattat Yanja, au cours de laquelle l’accent a été mis sur le processus de développement dans la perle du Sud marocain, en plus des opportunités d’investissement, les grands chantiers réalisés et les projets prometteurs en cours.

Par la suite, les ambassadeurs se sont rendus dans l’une des unités industrielles locales spécialisées dans la conservation des poissons pélagiques (sardines, thons, etc), à des unités de production agricole et d’autres spécialisées dans l’ostréiculture, ainsi qu’au site du projet de port de Dakhla Atlantique.

Dans une déclaration à la presse, l’ambassadeur du Royaume d’Arabie saoudite au Maroc, Abdullah bin Saad Al Ghurairi, a souligné l’importance de cette visite, qui a permis à la délégation diplomatique de s’informer de près des opportunités d’investissement dans la région de Dakhla-Oued Eddahab et des réalisations accomplies dans divers domaines.

À LIRE  Covid-19 : 1.517 nouveaux cas confirmés et 1.965 guérisons

Le diplomate s’est dit impressionné par la réalisation de ces grands chantiers « en un temps record », exprimant son souhait de voir ces projets se développer davantage pour consacrer le statut de Dakhla en tant que destination économique émergente.

Ce déplacement est l’occasion de prendre connaissance des projets en cours et futurs dans la région de Dakhla-Oued Eddahab, à même de contribuer à la création de plus d’opportunités d’emploi, a-t-il ajouté. De son côté, le président de la Fondation diplomatique, Abdelati Habek, a indiqué que cette visite s’inscrit dans le cadre de la concrétisation de la diplomatie parallèle, en organisant une série de voyages, de rencontres et de visites de terrain pour les ambassadeurs accrédités à Rabat dans toutes les régions du Royaume.

Ce déplacement offre aux diplomates arabes l’occasion de constater de visu l’essor socio-économique dans la région de Dakhla-Oued Eddahab, ainsi que de présenter les grandes lignes et les fruits du modèle de développement dans les provinces du Sud du Royaume, a fait remarquer M. Habek.

Il a également mis en avant l’importance de présenter aux ambassadeurs tous ces projets phares achevés ou en cours de réalisation, que ce soit dans le domaine des énergies renouvelables, du dessalement de l’eau de mer, ou de la construction de routes et d’infrastructures, ajoutant que cet effort contribuera à accroître les opportunités d’investissement dans la région.

Après Dakhla, la délégation des ambassadeurs arabes effectuera, samedi, une visite similaire dans la ville de Laâyoune.

Avec-MAP