Après avoir été identifié et poursuivi, le Casablancais M. T, auteur de l’opération de blocage du tramway de Casablanca a été condamné à trois ans de prison ferme par la cour d’appel.

La scène s’est passée le 22 mai dernier, lorsqu’un jeune Casablancais avait soigneusement posé une table devant le tramway, allumé une cigarette et bu son café. Les autorités ont vite interpellé l’auteur de ses actes, et ses complices, qui ont perturbé la libre circulation du tramway.

Le juge de la cour d’appel de Casablanca a exigé 40.000 DH de dommages et intérêts en faveur de la société RATP Dev Casablanca, partant du principe que le code de la route réprime le blocage volontaire de la circulation

À LIRE  Annulation des accords: la CE et l’Espagne tiennent au partenariat avec le Maroc