C’est le directeur général du ministère israélien des Affaires étrangères, Alon Ushpiz, en visite au Maroc, qui a personnellement transmis l’invitation à Nasser Bourita lors de sa rencontre avec ce dernier.

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, a déclaré sur Twitter qu’une invitation officielle avait été adressée à son homologue marocain, Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, pour une éventuelle visite à Tel-Aviv.

« Le directeur général du ministère des Affaires étrangères, Alon Ushpiz, a transmis, en mon nom, une lettre au ministre marocain des Affaires étrangères Nasser Bourita, l’invitant à effectuer une visite officielle, la première en son genre pour un ministre marocain des Affaires étrangères, en Israël ». Le ministre israélien n’a pas mentionné la date de la visite, tandis que du côté marocain on ne faisait état que « d’une délégation israélienne, en visite de travail au Maroc, qui s’est entretenue avec des représentants des institutions gouvernementales, du monde des affaires et du secteur privé autour des opportunités économiques bilatérales et triangulaires ».

Dans ce même contexte, l’agence de presse officielle marocaine (MAP) a rapporté que le directeur général du ministère israélien des Affaires étrangères a discuté des relations bilatérales avec son homologue marocain, Fouad Yazough, mercredi à Rabat.

“Le lancement de vols directs entre les deux pays, qui devrait avoir lieu dans quelques semaines, favorisera les liens entre les deux peuples et renforcera le secteur touristique dans les deux pays”, a-t-il ajouté.

La délégation israélienne, en visite de travail au Maroc, s’est entretenue avec des représentants des institutions gouvernementales, du monde des affaires et du secteur privé autour des opportunités économiques bilatérales et triangulaires.

À LIRE  Élections et relations Maroc-Espagne au cœur du discours royal

Le Maroc est ainsi devenu le quatrième pays arabe à procéder à la normalisation avec Israël en 2020, après les Emirats Arabes Unis, le Bahreïn et le Soudan.