Plus de 200 migrants provenant d’Afrique subsaharienne ont réussi jeudi matin à franchir la haute clôture marquant la frontière entre Melilla et le Maroc et à pénétrer dans l’enclave espagnole, l’une des arrivées les plus massives de ces dernières années, ont indiqué les autorités espagnoles.

Au total, plus de 300 personnes ont essayé d’escalader la clôture, munis de “crochets”, peu avant 7h00 du matin, et 238 hommes sont parvenus à entrer en Espagne, un peu plus de deux mois après une vague migratoire inédite et une crise diplomatique majeure entre Rabbat et Madrid.

Avec-AFP

À LIRE  CORONAVIRUS: L’Arabie Saoudite suspend temporairement LA "OMRA"