La place mythique de Jemâa El Fna, coeur battant de Marrakech, frappée de plein fouet par les répercussions de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), se remet « petit à petit » de sa léthargie en renouant progressivement avec sa dynamique économique, culturelle et touristique.

Une situation qui s’explique par les mesures d’allégement liées à la Covid-19 que les autorités compétentes ont décrété récemment dans le but de permettre à la vie de reprendre son cours normal dans l’ensemble des régions du Royaume, et de favoriser une relance progressive de l’économie, qui a subi lourdement les répercussions d’une crise sanitaire sans précédent.

Néanmoins, et compte tenu de l’évolution de la situation épidémiologique avec l’augmentation de nombre de cas positifs enregistrés ces derniers jours, en raison du relâchement observé chez certains citoyens, la vigilance et le respect scrupuleux des mesures barrières de lutte contre la Covid-19 s’imposent plus que jamais, dans cet espace « Monde », qui, en cette période estivale, connait une grande affluence de la part des autochtones comme des visiteurs de la cité ocre.

Quand la place de Jemâa El Fna renoue avec sa dynamique économique 1

Evoquer Marrakech sans parler de la Place de Jemâa El Fna serait « une aberration ». Et pour preuve : cette place historique a toujours servi de destination des plus attractives pour les touristes étrangers et nationaux en visite à la cité ocre.

Il s’agit de l’un des espaces les plus emblématiques de la ville, avec une forte dimension à la fois, culturelle et touristique à même de permettre aux visiteurs de goûter aux vraies traditions populaires, l’un des piliers de la culture marocaine (conteurs, groupes musicaux, jeux d’acrobatie et autres) qu’abrite cette mythique place.

Quand la place de Jemâa El Fna renoue avec sa dynamique économique 2

Après plus d’une année de marasme imposé par la pandémie et qui a eu pour effet de plonger « le coeur battant » de Marrakech dans un vide sans précédent, tout en ôtant sa joie, sa beauté et son effervescence commerciale habituelle, les mesures d’allégement adoptées récemment à l’échelle nationale n’ont pas tardé à redonner espoir tant aux professionnels de la place qu’à ses visiteurs.

C’est dans ce sens que les restaurateurs de la place, les vendeurs de jus de fruits naturels et autres commerçants ont repris leurs activités, permettant à la Place de Jemâa El Fna de retrouver son lustre d’antan, et de continuer à briller de mille feux en tant que l’un des sites historiques les plus attractifs et visités par les touristes à travers le monde, grâce à son statut de patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO depuis 2008.

À LIRE  Nasser Bourita: « le Maroc n’est pas la concierge de l’Europe »

C’est ainsi que nombre de commerçants de la place ont fait part de leur satisfaction des mesures d’allégement adoptées par le gouvernement, lesquelles leur ont permis de redémarrer leurs activités en attendant le retour des animateurs des « Halqas » entre acrobates, charmeurs de serpents, conteurs…. qui, contribuent remarquablement à l’animation de la Place et veille à la pérennisation d’une culture orale séculaire.

Ainsi, l’initiative de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à travers les Hautes Instructions Royales du Souverain aux autorités compétentes et aux responsables de la compagnie nationale « Royal Air Maroc » en vue de faciliter le retour à la mère- patrie, des Marocains du Monde et à des prix convenables, a eu un effet positif chez les commerçants et prestataires de service au niveau de la place qui, à cette occasion, ont exprimé leur satisfaction et grande fierté de ce geste royal à forte dimension humaine ayant permis à la Place d’accueillir, ces derniers jours, nombre de visiteurs parmi les Marocains du monde ainsi que les touristes étrangers et nationaux en provenance d’autres villes du Royaume.

Ce retour progressif à la normale au sein de la Place de Jemâa El Fna est de nature à insuffler une nouvelle dynamique touristique dans la cité ocre, sachant que la ville des Sept Saints a aussi le grand mérite de vivre au rythme soutenu de travaux liés au projet de revalorisation de l’ancienne médina, avec la création de circuits touristiques et spirituels, outre la réalisation au sein de la place, d’un Musée national dédié au patrimoine.

Il s’agit de nombre de chantiers destinés, in fine, à soutenir le rythme du développement socio-économique que connait la ville de Marrakech et ce, à la lumière des dernières mesures ayant permis un retour normal aux activités au sein de la place qui vient de renouer avec sa dynamique d’avant la période du confinement sanitaire.

Dans une déclaration à M24, la chaine de télévision de l’information en continu de la MAP, M. Abdelhak Belkhadir, président de l’Association des commerçants du nouveau Souk, et membre du tissu associatif au sein de Jemâa El Fna, a exprimé sa joie du retour à la normale en sein de ce site emblématique, suite aux mesures visant à promouvoir le tourisme interne et à faciliter le retour des MRE.

À LIRE  Aïd Al-Adha à Casablanca: Forte demande de charbon après une période de stagnation

Et de poursuivre que les Initiatives Royales dans ce sens ont eu un impact positif en termes de redynamisation des activités économiques, notamment chez les opérateurs commerciaux, les prestataires de services et les artisans, notant que la vie reprend ses couleurs de manière progressive, après un arrêt des activités ayant duré plus d’une année pour impacter sérieusement les couches sociales vivant des activités qu’elles exerçaient à Jemaâ El Fna.

Pour sa part, M. Mohamed Ait Abdellah, l’un des restaurateurs de la place, a indiqué qu’un changement remarquable a été observé au niveau de la Place de Jemâa El Fna depuis la décision prise par la RAM, sur Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, d’adopter des prix convenables au profit des Marocains du monde.

Dans ce sens, il a exprimé son optimisme et grand espoir de voir la place retrouver son lustre d’antan durant la période post-Covid, et ce grâce aux chantiers ouverts par les parties concernées, à travers le relookage des façades des commerces, le renforcement du réseau d’éclairage public ainsi que du réseau de raccordement aux moyens de communication, et ce dans le cadre du programme de revalorisation de l’ancienne Médina.

De son côté, l’une des touristes en visite dans la place de Jemâa El Fna a fait part de sa grande satisfaction d’être présente à Marrakech après l’adoption des mesures d’allégement, se disant très heureuse de voir des MRE et des touristes étrangers investir plusieurs coins de la Place.

Tout en se félicitant de la dynamique économique et commerciale qui commence à s’installer dans la Place en attendant la disparition complète de cette pandémie, elle a émis le voeu de voir les animateurs de la « Halqa » revenir dans les plus brefs délais, compte tenu de leur empreinte visible au sein de la Place, en termes de promotion de sa vocation patrimoniale et culturelle.

Avec-MAP