Israël va redevenir membre observateur de l’Union africaine (UA). C’est ce qu’a annoncé le ministère israélien des Affaires étrangères. L’ambassadeur d’Israël à Addis-Abeba, Alaly Adamso, a soumis, aujourd’hui, la charte d’Israël en tant que membre observateur à l’Union africaine.

Israël retrouve son statut de membre observateur de l’Union africaine après l’avoir quitté en 2002

Jusqu’en 2002, Israël était un membre observateur de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), jusqu’à ce qu’elle soit dissoute et remplacée par l’Union africaine (UA). Depuis ce jeudi 22 juillet, Israël, qui entretient des relations diplomatiques avec 46 des 55 pays de l’Union africaine, retrouve à nouveau sa place de membre observateur de cette Union continentale.

« C’est un jour de fête pour les relations israélo-africaines », a réagi, ce jeudi 22 juillet, le ministre israélien des Affaires étrangères Yair Lapid. « Cet exploit diplomatique est le résultat des efforts du ministère des Affaires étrangères, de la division africaine et des ambassades israéliennes sur le continent. Il s’agit d’une mesure corrective à l’anomalie qui a prévalu pendant près de deux décennies et constitue un élément important du renforcement du tissu des relations étrangères d’Israël », a-t-il ajouté.

Israël entretient des relations diplomatiques avec 46 pays africains

L’État d’Israël entretient des relations diplomatiques avec 46 pays africains, avec diverses collaborations dans les domaines du développement, du commerce et de l’aide. L’Agence israélienne pour la coopération internationale au développement MASHAV gère des programmes dans plusieurs pays africains.

À LIRE  TAP relie Lisbonne à Agadir et Oujda