Le ministère de la Santé a annoncé que la catégorie d’âge de 25 ans et plus bénéficiera désormais de la campagne de vaccination anti Covid-19 et que les conditions liées au domicile ne sont plus en vigueur.

Afin d’accélérer la cadence et faciliter l’accès au vaccin, les citoyens peuvent désormais se diriger vers le centre de vaccination le plus proche, que ce soit pour la première ou la deuxième dose, sans prendre en compte les conditions liées au domicile, affirme le ministère dans un communiqué.

Le ministère rappelle que les centres de vaccination sont ouverts tous les jours jusqu’à 20h00, afin de permettre aux fonctionnaires, employés et autres catégories ayant des empêchements d’ordre professionnel d’en bénéficier.

Et d’appeler l’ensemble des catégories ciblées à poursuivre leur adhésion à ce chantier national majeur, afin de contribuer aux efforts visant à endiguer ce virus et atteindre l’immunité collective pour retrouver la vie normale.

A noter qu’un total de 2.205 nouveaux cas d’infection et 2.823 guérisons ont été enregistrés au Maroc au cours des dernières 24 heures.

Le nombre de primo-vaccinés est de 12.061.160, alors que celui des personnes complètement vaccinées (1ère et 2ème doses) s’élève à 9.864.912.

Le nouveau bilan porte à 581.477 le nombre total des contaminations depuis le premier cas signalé au Maroc en mars 2020. Le nombre des personnes rétablies est passé à 546.426, soit un taux de guérison de 94%. Quant aux décès, leur nombre total est passé à 9.611 (létalité 1,7%), avec 22 nouveaux cas enregistrés. Les cas actifs sont au nombre de 25.440, tandis que les cas sévères ou critiques ont atteint 734, dont 25 placés sous intubation.

À LIRE  Deux fonctionnaires de police déférés devant le parquet pour faux et usage de faux à casablanca

Par ailleurs, les récentes mesures préventives annoncées par le gouvernement pour lutter contre la pandémie du coronavirus (Covid-19) porteront leurs fruits dans deux semaines, a indiqué le coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique au ministère de la Santé, Mouad Mrabet, soulignant que le système national de santé est toujours résilient face à la rechute épidémiologique actuelle.

Le responsable a averti que la propagation rapide du virus risque de compromettre tous les progrès réalisés par le Maroc en matière de lutte contre la pandémie, expliquant que le nombre quotidien des cas s’élève désormais à « 4.000 avec plus de 100 nouveaux cas par jour en réanimation et les services de soins intensifs, alors que le nombre de décès atteint 20 cas quotidiennement ».