L’ambassadeur du Royaume-Uni au Maroc, Simon Martin, a annoncé que la ligne maritime entre les ports de Tanger Med et Poole, en Angleterre, serait opérationnelle au mois de septembre 2021.

Dans une interview accordée au média Le360, l’ambassadeur du Royaume-Uni au Maroc, Simon Martin, a annoncé que la ligne maritime entre les ports de Tanger Med et de Poole, en Angleterre, serait opérationnelle en septembre 2021. La connexion, annoncée en février dernier, facilitera les échanges entre les deux pays.

« À ma connaissance, cette route sera la première ligne maritime directe entre nos deux pays depuis longtemps. A partir de septembre, il y aura un service hebdomadaire entre les deux ports. Ce sera plus rapide, moins cher et cette connexion encouragera plus d’échanges entre les deux pays », a déclaré Simon Martin.

En effet, cet itinéraire fera la moitié de la durée du trajet entre les deux pays, qui seront reliés en moins de 3 jours, contre plus de six jours actuellement par voie terrestre.

En effet, cette route permettra de réduire le trajet de moitié en reliant le Maroc au Royaume-Uni en moins de 3 jours, contre 6 actuellement par voie terrestre. Autre point important souligné par Simon Martin, la réduction des émissions de CO2 que permettra cette ligne dans les échanges entre les deux pays.

Le trafic entre les deux ports devrait dépasser le demi-million de conteneurs annuellement.

«Selon des études que nous avons réalisées lors des préparatifs pour cette ligne, nous avons remarqué qu’actuellement un demi-million de conteneurs arrivent à Tanger Med annuellement et rejoignent le Royaume-Uni. Cela explique en parti pourquoi nous avons décidé de la mettre en place», explique l’ambassadeur britannique.

À LIRE  Formation du nouveau gouvernement: l’offre présentée par M. Akhannouch sera examinée par les organes décisionnels du PI

Avec l’entrée en vigueur de l’accord d’association entre le Maroc et le Royaume-Uni, le 1er janvier 2021, post-Brexit, et l’entrée en service de cette ligne, les échanges entres les deux Royaumes seront faciliter et devraient connaître une forte croissance selon l’ambassadeur.

Cette nouvelle voie devrait permettre aux produits marocains d’accéder au territoire anglais en moins de trois jours, et devrait également permettre d’éviter les embouteillages et les procédures d’importation supplémentaires engendrées par le Brexit.

La nouvelle route d’expédition directe aidera les produits marocains à éviter les frictions frontalières créées par le Brexit sur les marchandises arrivant via l’Europe par la route.

Les fruits et légumes constituent la majorité des exportations marocaines vers le Royaume-Uni, bien qu’ils restent une petite fraction de ceux de l’UE. Les importateurs britanniques ont acheté 180 millions de livres sterling de produits frais au Maroc en 2020, contre près de 1,8 milliard de livres sterling pour la seule Espagne.