Le décès d’un jeune homme qui s’est immolé par le feu à Sidi Bennour en protestation contre la saisie de sa charrette provoque une vague d’indignation et même des manifestations.

Le prénommé K.Yassine, 26 ans, s’était immolé par le feu le 28 juillet dernier, pour protester contre la saisie de sa charrette et sa marchandise par les autorités locales.

Le décès du jeune homme a provoqué une vague de manifestations à Sidi Bennour. Des citoyens ont ainsi investi les rues, samedi, scandant plusieurs slogans, comme «Non à la hogra», «Ne nous poussez pas à nous immoler» ou encore «Nous sommes tous Yassine». La mobilisation s’est également propagée sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes appelant à se mobiliser pour rendre justice à Yassine ou encore fait en sorte que ce drame ne se reproduise plus.

Les internautes ont lancé le hashtag « Nous sommes tous Yassine », en arabe. De centaines de jeunes ont organisé des manifestations à Sidi Bennour pour dénoncer l’abus de pouvoir des autorités locales et demander l’ouverture d’une enquête.

À LIRE  augmentation des exportations automobiles à fin mai 2021