Le Maroc est un leader “courageux” en Afrique, en Afrique du Nord et dans le monde arabe, grâce à sa tradition de tolérance, sa stabilité politique et sa capacité à s’entendre avec l’ensemble des pays de la région, a affirmé, jeudi à Casablanca, le ministre israélien des Affaires étrangères Yair Lapid.

“C’est quelque chose d’extrêmement important pour nous, car le Maroc jouit d’une tradition de tolérance, de stabilité politique et d’une aptitude à s’entendre avec l’ensemble des pays de la région”, a souligné M. Lapid lors d’un point de presse au deuxième et dernier jour de sa visite dans le Royaume.

“Le Royaume est un acteur clé en matière de rapprochement. Tout le monde observe ce que fait le Maroc et d’autres pays vont suivre le leadership de Sa Majesté le Roi”, a-t-il dit.

M. Lapid, qui a remercié Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour l’hospitalité, la bonne volonté et la qualité de l’accueil empreint de chaleur, de joie et d’amitié, a rappelé que la signature de nouveaux accords entre le Maroc et Israël jette les bases d’un “partenariat qui rendra nos deux nations et nos deux peuples plus forts”.

Selon lui, ce partenariat devrait être perçu sur le plan stratégique comme un axe de tolérance et de modération au coté des pays qui font valoir “l’économie et la paix pour leurs peuples, au lieu de la guerre, de la mort et de la destruction”.

Par ailleurs, le ministre israélien a fait observer que le processus né de l’Accord tripartite (Maroc-USA-Israël) et boosté par le changement de gouvernements aux Etats-Unis et en Israël “vient d’atteindre un sommet historique” avec l’ouverture d’une ambassade d’Israël aux Émirats arabes unis, il y a quelques mois, l’ouverture d’un bureau de liaison israélien ce jeudi à Rabat, et d’un bureau similaire prochainement dans d’autres pays arabes.

À LIRE  La Ligue arabe salue la décision DU Roi Mohammed VI, d’envoyer une aide médicale et humanitaire d’urgence au peuple palestinien

Interrogé sur le rôle que le Maroc peut jouer dans la médiation entre Palestiniens et Israéliens, le chef de la diplomatie israélienne a affirmé que le Royaume “dispose de capacités diplomatiques, de connexions et de relations, en plus de l’autorité morale de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui en font un pays sans nul pareil dans la région”.