CHEFCHAOUEN: Les pompiers ont poursuivi dans la nuit de dimanche à lundi leurs efforts pour lutter contre des feux qui ravagent pour la deuxième journée consécutive des forêts dans près de Chefchaouen, dans le nord du pays.

Les causes de ces incendies ne sont pas encore connues, a précisé Rachid El-Anzi, estimant que les fortes chaleurs et les vents pouvaient constituer des éléments déclencheurs.

Plusieurs régions du royaume enregistrent depuis vendredi des températures pouvant aller jusqu’à 49 degrés, selon le Département de météorologie. Des températures élevées accompagnées de vents étaient prévues jusqu’à lundi dans plusieurs régions du Maroc. Une vague de chaleur «exceptionnelle» entre le 9 et le 11 juillet avait déjà «favorisé le déclenchement de 20 feux» dans le royaume, incendiant 1200 hectares de forêts, selon le Département des eaux et forêts.

À LIRE  Covid-19: 109 nouveaux cas ET plus de 7,3 millions de personnes complètement vaccinées