Six films marocains sont en lice pour les prix de la 2ème édition du Festival international du film d’Amman, qui se poursuit jusqu’au 31 août en Jordanie.

Les films participant au festival concourent pour remporter les prix du Bouclier d’iris noir (Fleur nationale de Jordanie), du meilleur long métrage arabe, du meilleur film documentaire et du meilleur court métrage arabe.

Ainsi, trois films marocains participent à la compétition des longs métrages : “Oliver Black” de Taoufiq Baba, “Une autre bataille” de Mohamed Fekran et “Rue Contact” d’Ismail El Iraki.

Dans la compétition du film documentaire arabe, la Marocaine Karima Saidi participe avec son film “Dans la maison”.

Par ailleurs, deux films marocains sont en compétition pour le prix du court métrage arabe, à savoir “L’enfant rebelle” de Shahrazad Moumni Bardaei et “Aisha” de Zakaria Moumni.

Vendredi, le long métrage “Une autre bataille” et le film documentaire “Dans la maison” ont été projetés dans le respect strict des mesures de précaution mises en place pour limiter la propagation de la Covid-19.

Le film “Une autre bataille”, présenté pour la première fois dans le monde arabe, jette la lumière sur la question de l’immigration clandestine, notamment chez les enfants mineurs, en racontant l’histoire de trois enfants cherchant à émigrer clandestinement vers la rive nord de la méditerranée et les risques auxquels ils seront confrontés pour réaliser leur rêve.

Cette œuvre cinématographique est le premier long métrage du réalisateur Mohamed Fekran qu’il a déjà projeté dans de nombreux festivals internationaux.

Quant au film “Dans la maison”, il raconte la relation de la réalisatrice avec sa mère, qui souffre de la maladie d’Alzheimer. De Bruxelles à Tanger, l’œuvre revient sur le parcours d’une famille de la diaspora, façonné par des moments de confession ou de silence et des sentiments de douleur et de joie.

À LIRE  prolongation de L’ÉTAT D’URGENCE SANITAIREé jusqu’au 10 août 2021

Le film est lauréat du prix du jury du Festival international du film documentaire Millénium 2021.

Le long métrage “Oliver Black” raconte l’histoire de Vendredi, un jeune noir africain qui traverse le désert pour maîtriser l’art du cirque au Maroc, mais finit par rejoindre l’organisation terroriste “Daech”.

Le film a remporté de nombreux prix nationaux et internationaux, dont le Grand Prix du meilleur film au Seoul Guro International kids Film Festival 2021, le prix du meilleur acteur dans un rôle principal au Festival national du film de Tanger 2020, le prix du meilleur réalisateur et meilleur acteur au Los Angeles Fashion Festival 2020.

Parallèlement aux projections de films, le festival sera marqué également par des ateliers, des séminaires et des rencontres sur des thèmes variés, avec en outre deux plateformes pour soutenir des projets en développement ou en post-production.

Lors de cette 2ème édition, l’événement accueillera le Festival du Film Franco-Arabe, dans une section spéciale baptisée “Rendez-vous avec le Cinéma Franco-Arabe”.

En outre, le programme du festival comprend la section dénommée “Le premier et le plus récent”, qui retrace le parcours cinématographique d’un réalisateur chevronné. Cette année sera dédiée au réalisateur syrien Mohamed Malas, en mettant en exergue l’évolution de son style dans le cinéma au fil des ans.

Dans le cadre des activités du festival, quatre films seront projetés pour la première fois dans le monde, tandis que huit films seront projetés pour la première fois dans le monde arabe.

Les films participant au festival seront projetés dans différents lieux à l’intérieur et à l’extérieur de la capitale Amman.

À LIRE  Rapatriement de 290 Marocains bloqués au Canada

Avec-MAP