Quelque 220 personnes impliquées directement ou indirectement dans la falsification de pass sanitaires, de certificats de vaccination et des tests PCR, ont été arrêtés ces derniers jours au Maroc. Les autorités avaient prévenu que la justice serait systématiquement saisie.

Les perquisitions effectuées aux domiciles des suspects ont permis de mettre la main sur 425 faux certificats de tests Covid-19, 23 pass sanitaires falsifiés, ainsi que des sommes d’argent en dirhams et en devises, fait part Al Ahdath Al Maghribia, précisant qu’au total, 220 individus ont été interpellés dans le cadre de 111 affaires. 182 sont l’ont été lors des procédures de contrôle frontalier et des dispositifs de sécurité sanitaire au niveau des ports ou des aéroports, alors qu’ils étaient sur le point de quitter le Maroc ou d’y entrer. Les autres ont été arrêtés suite aux enquêtes menées par les différents services de police du pays.

Parallèlement aux efforts sécuritaires déployés pour lutter contre la falsification de documents médicaux et de certificats de tests Covid-19, poursuit le quotidien, le ministère de la Santé a pris d’autres mesures pour sécuriser les tests PCR. Il s’agit notamment d’une vérification rigoureuse des réactifs à usage de diagnostic in vitro, du contrôle des activités des laboratoires par des visites inopinées et de l’utilisation exclusive, par ces laboratoires, de la plateforme «E-Labs» du ministère pour la centralisation et la communication des résultats des tests effectués.

À LIRE  Tanger Med: Avortement de deux tentatives de trafic de 745 kg chira, deux interpellations