Tanger: La DGST marocaine, en étroite collaboration avec le Commissariat Général d’Information (CGI), relevant de la police nationale espagnole, a arrêté à Tanger, un présumé terroriste d’origine marocaine qui avait l’intention de commettre des attentats terroristes visant plusieurs sites touristiques au Maroc.

Le détenu, un ressortissant marocain, recueillait déjà des informations sur la fabrication d’explosifs, vraisemblablement dans le but de commettre des attentats terroristes contre des lieux touristiques au Maroc, rapporte El Espanol.

l’enquête a débuté fin 2020, lorsque le CGI a détecté qu’un djihadiste présumé se trouvait sur le sol marocain. Dès qu’il a été détecté, le Corps national a informé la DGST et une étroite collaboration entre les deux services de sécurité a commencé. Après une assistance continue, l’individu a été identifié et localisé.

Après avoir suivi les activités qu’il menait, le terroriste présumé avait recueilli des informations sur l’élaboration d’explosifs, avec lesquels il aurait été utilisé pour commettre des actes terroristes dans des zones touristiques du Maroc.

Cette opération s’inscrit dans le cadre des activités conjointes menées par la DGST et le CGI, qui ont permis “l’arrestation de dizaines de terroristes dans les deux pays au cours des vingt dernières années”.

Selon la police nationale, cette arrestation “témoigne de l’intense activité déployée par le CGI pour lutter contre le terrorisme djihadiste à l’intérieur et à l’extérieur de nos frontières”.

À LIRE  Journée internationale des infirmières : en pleine lutte contre le Covid-19, le personnel infirmier mérite reconnaissance, respect et protection