Identités, profession, adresses électroniques de plus de 2 millions de marocains et marocaines sont accessible en ligne et sans protection, d’après le site web français Zataz.

Les données de plus de 2 millions de Marocains ont été diffusées par un hacker, indique le site web français Zataz, spécialisé dans les informations relatives à la délinquance informatique. Des données concernant l’université Mohammed V de Rabat en font également partie.

« Dans la nuit du vendredi 3 septembre 2021, un black hat (un hacker malveillant) fier de porter le nom du fondateur du nazisme, Adolf Hitler, a mis en ligne dans trois espaces clouds gratuits disponibles sur le web 2 064 201 [des] comptes d’hommes et de femmes originaires du royaume du Maroc », indique le site web français Zataz.

Un hacker a divulgué les donnés de 2. 064. 201 Marocains

« Le pirate a extrait ces informations de la fuite de données LinkedIn diffusée dans le blackmarket voilà plusieurs semaines », ajoute la même source. Le hacker a également mis en en ligne des données concernant l’université Mohammed V de Rabat. Il s’agit, selon la même source, « de près de 2 181 curriculum vitæ datant de 2013 à 2020 ».

La même source précise avoir constaté « des adresses postales, photographies, adresses électroniques d’étudiants en génie électrique, civil, industriel, informatique, mécanique, modélisation informatique, procèdes ou encore réseaux et télécommunications ». Le site Zataz indique enfin que « le pirate à l’origine de la diffusion de ces données n’explique pas comment il a pu extraire ces informations ».

18 millions de comptes Facebook de Marocains piratés en 2019

À LIRE  CHAN-2021: Le Maroc conserve son titre

Pour rappel, en 2019, des hackers avaient piraté 500 millions de comptes Facebook, dont 18 millions appartenant à des Marocains. Les données personnelles de ces Facebookers ont été divulguées gratuitement. Numéros de téléphone, noms complets, dates de naissance et, pour certains comptes, adresses e-mail.