La démission a été annoncée lors du conférence de presse du parti de la lampe, qui a convoqué une session extraordinaire de son conseil national, samedi 18 septembre.

Suite à l’effondrement du parti dans les élections législatives, au vu des résultats communiqués dans la nuit du 8 au 9 septembre, les membres du secrétariat général du PJD annoncent leur démission collective.

Pour rappel, et dans une lettre publiée sur son compte Facebook ce 9 septembre, l’ancien chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a invité le secrétaire général du PJD à “prendre ses responsabilités et présenter sa démission de la direction du parti”.

À LIRE  Covid-19: Le ministère de la Santé dément l’acquisition de 100 mille kits de dépistage en Corée du Sud