L’Union européenne (UE) a affirmé, samedi, avoir suivi “avec beaucoup d’attention” la tenue des élections au Maroc en notant “la participation accrue” des citoyens à ces échéances.

“L’UE a suivi la tenue des élections nationales, régionales et locales au Maroc avec beaucoup d’attention et nous avons noté une participation accrue”, a souligné le porte-parole de l’UE Peter Stano dans une déclaration à la MAP.

“L’UE a hâte de s’engager avec le nouveau gouvernement, les autorités et le parlement marocains, afin de continuer à renforcer notre partenariat euro-marocain pour une prospérité partagée dans tous les domaines d’intérêt, conformément à la déclaration conjointe de 2019”, a ajouté le porte-parole de l’UE.

Il a affirmé que le Haut Représentant de l’union européenne pour les affaires étrangères et la sécurité Josep Borrell “a déjà parlé avec le ministre des Affaires étrangères M. Nasser Bourita pour discuter des sujets d’intérêt mutuel, et parmi lesquels aussi les élections».

Le Maroc a organisé, mercredi, pour la première fois dans la vie démocratique de ses institutions, trois scrutins en une seule journée (législatif, communal et régional) marqués par un taux de participation de 50,35% au niveau national.

L’affluence des citoyens vers les bureaux de vote a été, comme à l’accoutumée, massive notamment dans les Provinces du Sud du Royaume où le taux de participation a atteint 66,94% dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, 63,76% dans la région de Guelmim-Oued Noun et 58,30% dans la région de Dakhla-Oued Eddahab.

Avec-MAP

À LIRE  Des sans-papiers en grève de la faim depuis deux mois en Belgique