Le festival du court métrage de Marrakech est le premier festival organisé par des femmes, à savoir Ramia Beladel et Thaïs Martin, deux artistes installées à la cité ocre. L’objectif est de créer un pont entre Marrakech et le monde du court métrage tout en mettant en valeur les talents locaux et en partageant le travail de cinéastes étrangers.

Marrakech ORGANISE LE PREMIER festival du court-métrage créé par des femmes 1

Cette première édition, avec l’Égypte comme invité d’honneur, offrira aux cinéphiles une sélection diversifiée de 42 courts métrages de réalisateurs émergents et établis. Les organisatrices ont, d’ailleurs, prévu des lieux de projection privés, notamment à Jnane Tamsna et aux sites du patrimoine dans l’ancien quartier de Laksour.

D’une durée d’une semaine en plein air, tout en respectant la distanciation sociale et le nombre de personnes limité à 70 par jour, le mini-festival a prévu aussi une sélection de films étrangers avec un programme en compétition en faveur des talents marocains.

Marrakech ORGANISE LE PREMIER festival du court-métrage créé par des femmes 2
Ramia Beladel

Présidé par le cinéaste Kamal Hachkar, le jury de cette première édition sera composé de Daniele JSuissa, ancienne réalisatrice et productrice, Marie Courtin, première productrice de photoshoot pour les magazines et marques de mode à Marrakech et Mehdi Sefrioui, photographe de mode, en plus de l’acteur Tarik Mounim.

À LIRE  LE ROI MOHAMMED VI ACCORDE SA GRÂCE À 300 PERSONNES