Le Maroc a vendu plus de pastèques sur le marché européen au cours des six premiers mois de l’année que l’Espagne, pour la première fois dans l’histoire.

Selon le service statistique Euroestacom (Icex-Eurostat), au premier semestre 2021, le Maroc a vendu un total de 202,94 millions de kilos de pastèques aux États membres de l’UE (195,75 millions à la même période l’année dernière), tandis que les ventes espagnoles n’ont pas dépassé 156,3 millions de kilos, soit 116,94 millions de kilos de moins qu’au premier semestre 2020.

Le Maroc s’est positionné comme le principal fournisseur de pastèques de l’Union Européenne entre janvier et juin, avec des ventes qui ont dépassé les ventes espagnoles de 29,84 %. Il y a dix ans, les ventes de pastèques espagnoles à l’UE dépassaient les ventes marocaines de 165,95 %.

La valeur de la pastèque exportée par le Maroc vers l’UE était de 132,4 millions d’euros et son prix moyen était de 0,65 €/kg. La valeur des ventes espagnoles s’est élevée à 105,58 millions d’euros, pour un prix moyen de 0,67 €/kg.

Les Pays-Bas ont été le troisième fournisseur de pastèques du marché de l’UE entre le 1er janvier et le 30 juin avec un volume de 52,69 millions de kilos vendus pour 53,64 millions d’euros, à un prix moyen de 1,02 €/kg.

La quatrième place est occupée par le Costa Rica, qui a vendu 37,5 millions de kilos de pastèques sur le territoire communautaire pour 30,22 millions d’euros et un prix moyen de 0,81 €/kg au premier semestre 2021.

L’Allemagne s’est classée cinquième, après avoir vendu 32,6 millions de kilos de pastèque pour 25,18 millions d’euros, à un prix moyen de 0,77 €/kg, dans l’UE.

À LIRE  Le Maroc reçoit 1 million de doses du vaccin Sinopharm