Une équipe d’archéologues vient de faire une découverte incroyable! Des perles de coquillages, les plus anciennes pièces de joaillerie du monde, trouvées dans une grotte aux environ d’Essaouira.

C’est sur le site préhistorique de Bizmoune, à 14 kilomètres d’Essaouira, que les 33 perles de coquillage ont été découvertes. Excavées entre 2014 et 2018, leur datation indiquerait que leur âge serait compris entre 142.000 et 150.000 ans, ce qui ferait de ces perles de coquillage les plus anciennes jamais découvertes dans le monde, selon le journal britannique Daily Mail.

Leur découverte indique que les perles étaient perforées pour en faire des parures sur les vêtements ou des bijoux d’apparat. Les chercheurs voient dans l’utilisation de ces perles une forme humaine de communication non verbale destinée à marquer l’identité ou l’appartenance.

La découverte a été faite par une équipe d’archéologues qui comprend Steven L. Kuhn, professeur d’anthropologie au Collège des sciences sociales et comportementales de l’Université d’Arizona.

Agées au moins 142.000 ans, ces perles “étaient fabriquées à partir de coquilles d’escargots de mer, et chacune mesure environ un demi-pouce de long. Des trous au centre des perles, ainsi que d’autres marques d’usure, indiquent qu’elles ont été suspendues à des ficelles ou à des vêtements”, a déclaré Kuhn.

À noter que les exemples précédents de ce type de découvertes ne remontent pas à plus de 130.000 ans.

À noter que cette découverte a été faite par une équipe internationale de 26 chercheurs dont deux archéologues de l’Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine de Rabat (INSAP) aux côtés de leurs collègues des États-Unis, d’Espagne, d’Allemagne, du Royaume-Uni et de France.

À LIRE  Dix ans de suspension pour le judoka algérien qui a refusé d'affronter un adversaire israélien