Luis Planas, ministre espagnol de l’agriculture, de la pêche et de l’alimentation, a déclaré que “défendre l’accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne constitue une “priorité” pour l’Espagne, notamment suite à la décision du Tribunal de l’UE au sujet des accords agricole et de pêche signés avec le Maroc.

maroc-ue: Pour l'Espagne, défendre l'accord de pêche est "une priorité" 1

« La préservation de l’accord permettra de continuer à renforcer les relations bilatérales avec le Maroc », a soutenu Luis Planas, insistant sur le fait que son gouvernement « défendra les intérêts des pêcheurs espagnols qui exercent leurs activités dans les zones de pêche marocaines ». « Aujourd’hui, nous œuvrons ensemble sur la base de la confiance pour prendre toutes les mesures nécessaires afin de défendre nos intérêts, dans le cadre de la coopération positive de l’UE avec le Maroc, qui doit être maintenue d’un point de vue stratégique, car elle profite aux deux parties », a-t-il conclu.

« La préservation de l’accord permettra de continuer à renforcer les relations bilatérales avec le Maroc », a soutenu Luis Planas, insistant sur le fait que son gouvernement « défendra les intérêts des pêcheurs espagnols qui exercent leurs activités dans les zones de pêche marocaines ». « Aujourd’hui, nous œuvrons ensemble sur la base de la confiance pour prendre toutes les mesures nécessaires afin de défendre nos intérêts, dans le cadre de la coopération positive de l’UE avec le Maroc, qui doit être maintenue d’un point de vue stratégique, car elle profite aux deux parties », a-t-il conclu.

À LIRE  Le Roi donne Ses instructions pour le lancement de l’Opération de distribution alimentaire “Ramadan 1442”