La marine royale a saisi près de cinq tonnes de Haschich au large de Nador.

Un garde-côtes de la marine royale, opérant en Méditerranée a avorté mardi très tôt le matin, une opération de trafic de stupéfiants, en obligeant le moyen nautique rapide utilisé par les trafiquants à se débarrasser d’une quantité importante de chira en la jetant par dessus bord au large de Nador, apprend-on de source militaire.

La cargaison repêchée d’environ 5 tonnes a été remise à la gendarmerie royale de Nador pour la procédure judiciaire en vigueur, précise-t-on de même source.

À LIRE  L'UE souligne la participation accrue des citoyens au scrutin du 8 septembre