La police judiciaire relevant de la préfecture de police de Rabat a ouvert, jeudi, une enquête judiciaire pour déterminer les mobiles qui ont poussé un ressortissant espagnol à faire irruption dans le service des urgences de l’hôpital Cheikh Zayed à bord d’une voiture, mettant en danger la sécurité du personnel et des patients.

Les services de police ont été dépêchés immédiatement sur les lieux, selon des témoins. Une enquête a été ouverte.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le suspect, âgé de 39 ans, a fait irruption dans le service à bord d’une voiture de location de manière dangereuse et préméditée, causant de lourds dégâts matériels et blessant un agent de sécurité au niveau du pied. Une infirmière et une patiente ont été choquées suite à cet incident, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

À LIRE  L’état d’urgence sanitaire au Maroc prolongé au 10 juillet