Un centre de recherche israélien et le centre d’études sur le droit hébraïque d’Essaouira au Maroc ont signé lundi matin un protocole d’accord pour une coopération de grande envergure, dans le cadre des Accords d’Abraham.

Le Centre Aharon et Rachel Dahan pour la culture, la société et l’éducation au patrimoine sépharade de l’Université Bar-Ilan à Ramat Gan et le Centre d’études et de recherche sur le droit hébraïque d’Essaouira, ont conclu l’accord dans le cadre d’une conférence internationale de deux jours sur la culture et le droit juifs.

Une délégation de chercheurs marocains est arrivée en Israël pour y participer.

Le Maroc et Israël signent un accord sur la promotion de la culture et le droit hébraïque 1

Les deux centres collaboreront sur des recherches et des publications communes, des programmes académiques relatifs à l’universalisme des valeurs et au pluralisme des cultures. Ils organiseront également des conférences conjointes sur la culture et le droit juifs au Maroc.

“Nous prévoyons que cette collaboration aboutira à la révélation d’œuvres culturelles, notamment dans le domaine de la loi juive, qui n’ont pas encore fait l’objet de recherches et auxquelles nous n’avons pas eu accès. Nous espérons que la Bibliothèque royale du Maroc nous ouvrira une fenêtre pour promouvoir la recherche et la coopération”, a déclaré le Dr Shimon Ohayon, directeur du Centre Dahan.

“Nous nous réjouissons de valoriser la mémoire, les coutumes et les institutions du droit hébraïque marocain, et d’initier des études sur le droit hébraïque et le droit musulman, mettant ainsi en valeur le patrimoine juridique judéo-islamique du Maroc,” a-t-il ajouté.

Le Maroc et Israël ont annoncé la reprise officielle de leurs relations en décembre dernier.

À LIRE  Covid-19: 1.279 nouvelles contaminations et 5 décès

M. Abderrahim Beyyoud, chef du bureau de liaison marocain en Israël, s’est adressé à l’assemblée, affirmant que “cette conférence, qui est la première du genre depuis la reprise des relations, revêt une grande importance pour les relations maroco-israéliennes.”

“L’événement se déroule suite à la sage vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI de renouer les relations entre le royaume du Maroc et l’État d’Israël afin de renforcer la coopération entre nos pays”, a-t-il conclu.

Dans le sillage de l’accord de normalisation avec l’entité sioniste, deux centres de recherches, israélien et marocain, ont signé un protocole portant sur la promotion de la culture et le droit hébraïque au Maroc, a rapporté la chaîne israélienne i24news.

La communauté juive du Maroc compte quelque 3.000 personnes, et près de 700.000 Israéliens d’ascendance marocaine gardent souvent des liens très forts avec leur pays d’origine.

Source: i24News