La Cour d’instruction de Palma à Majorque a émis cette semaine un mandat d’arrêt national contre les 13 migrants qui se sont évadés à l’aéroport de Palma après un atterrissage d’urgence.

Le juge de la Cour de Palma a émis un mandat d’arrêt national et de perquisition contre ces 13 migrants qui ont profité d’un atterrissage d’urgence pour s’évader de l’aéroport de Palma, ont indiqué des sources de la Haute Cour de justice des îles Baléares.

Douze autres migrants ont été arrêtés et présentés au juge qui a ordonné leur mise en détention provisoire pour des crimes présumés de trouble à l’ordre public, de violence et liés à l’immigration clandestine.

Selon les dernières informations, au moins deux des fugitifs auraient rejoint Barcelone à bord d’un ferry. Les autorités espagnoles, en collaboration avec le Maroc, continuent les recherches pour mettre la main sur ces migrants.

À LIRE  Embouteillages après l’annonce de l'interdiction de quitter ou d'entrer à Tanger, Casablanca, Marrakech et 5 autres villes