En viisite au Maroc, Najat Vallaud-Belkacem se félicite du développement de Nador, sa province natale.

À l’occasion de l’ouverture du 10e Festival International de Cinéma et de Mémoire Commune de Nador (FICMEC), Najat Vallaud-Belkacem est revenue à ses origines, à la ville où elle est née et a grandi jusqu’à ses 5 ans, avant de s’envoler vers la France.

Le Festival de cinéma et de mémoire commune de Nador a rendu hommage à l’ancienne ministre française de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, qui a reçu le Prix international « Mémoire pour la démocratie et la paix« . Un moment émouvant pour cette juriste de profession, qui n’a pas manqué de remercier les organisateurs du festival.

Najat Vallaud-Belkacem, ancienne ministre française de l’Education nationale, s’est dite «fière» de la transformation de la province de Nador et de Beni Chiker, sa ville natale.

Invitée par la commune de Nador pour débattre de la participation politique des jeunes, Najat Vallaud-Belkacem a aussi exprimé sa grande admiration et son appréciation pour le développement du Rif au cours des dernières années.

L'ancienne ministre de l'éducation Nationale française d’origine marocaine Najat Vallaud-Belkacem à Nador 1
L'ancienne ministre de l'éducation Nationale française d’origine marocaine Najat Vallaud-Belkacem à Nador 2
L’ancienne ministre de l’éducation Nationale française Najat Belkacem avec sa mère à Beni chiker , Dans la région du Nador
L'ancienne ministre de l'éducation Nationale française d’origine marocaine Najat Vallaud-Belkacem à Nador 3
L'ancienne ministre de l'éducation Nationale française d’origine marocaine Najat Vallaud-Belkacem à Nador 4

L’ex-ministre de François Hollande a exprimé sa joie de constater que la ville de Nador s’est métamorphosée. «J’espère pouvoir retourner vivre ici», a-t-elle déclaré au micro du site local Nador City.

À LIRE  Coronavirus: comment le Maroc a mobilisé son industrie pour produire 7 millions de masques par jour