Le Bruxellois de l’année (Brusseleir van’t joêr) 2021 est Ibrahim Ouassari, fondateur et CEO de MolenGeek. C’est l’initiative d’Ibrahim Ouassari de réunir des talents provenant des quartiers défavorisés et du monde de la technologie via le projet MolenGeek qui a séduit. A cette occasion, Le Vif vous fait (re)découvrir son portrait.

Ibrahim Ouassari de MolenGeek désigné Bruxellois de l’année 2021 1
Ibrahim Ouassari, fondateur et CEO de MolenGeek

Son parcours est tout sauf de la propagande pour le système scolaire classique. En décrochage complet, Ibrahim Ouassari a découvert l’informatique en téléchargeant de la musique illégalement. Vingt ans plus tard, il dirige le centre de digitalisation pour tous MolenGeek et fait partie du conseil d’administration de Proximus.

Ibrahim Ouassari tout d’abord, né place communale de Molenbeeck, de parents Marocains, il y a 40 ans. Après un parcours scolaire chaotique (il n’a jamais terminé sa 2ème secondaire) et une succession de petits boulots, il a fondé Molengeek, à la tête aujourd’hui de 4 sociétés et d’une vingtaine d’employés.

C’est l’initiative d’Ibrahim Ouassari de réunir des talents provenant des quartiers défavorisés et du monde de la technologie via le projet MolenGeek qui a séduit. Après une carrière atypique et autodidacte dans le domaine de la technologie, il s’est lancé dans la consultance puis en tant qu’entrepreneur.

Il a créé en 2005 la société de consultance UrbanTech, puis en 2008 la société de développement IT et en 2011 la société de financement Applefield. Il a enfin créé MolenGeek pour développer des environnements appropriés à la découverte de talents. Cette entité dispose aujourd’hui de plusieurs succursales en Belgique (Molenbeek, Laeken, Anvers et Charleroi), aux Pays-Bas (Amsterdam et Rotterdam) ainsi qu’en Italie (Padoue).

À LIRE  UN FERRY SPÉCIAL TANGER MED-MARSEILLE, LE 19 JANVIER 2022