L’Union européenne a fait appel vendredi de l’annulation de deux accords de partenariat commerciaux concernant le territoire disputé du Sahara occidental, une décision de la justice européenne qui avait constitué un revers pour le Maroc et l’UE.

L’appel a été décidé lors d’une réunion des ministres du développement des Vingt-Sept, selon des sources européennes.

Cette annulation en première instance des décisions du Conseil européen avait été annoncée le 29 septembre dernier par le tribunal de l’UE, à la suite d’un recours des séparatistes sahraouis qui avaient alors salué « une victoire ».

Elle concernait un accord entre l’UE et le Maroc modifiant les préférences tarifaires accordées par l’UE aux produits d’origine marocaine ainsi qu’un accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable.

Ces accords devaient toutefois rester en vigueur pendant une période de deux mois maximum « afin de préserver l’action extérieure de l’Union et la sécurité juridique de ses engagements internationaux ».

Pour rappel, le roi Mohammed VI avait indiqué lors de son discours prononcé le 6 novembre dernier à l’occasion de la célébration de la Marche verte, que le royaume « n’engagera (…) aucune démarche d’ordre économique ou commercial qui exclurait le Sahara marocain ».

À LIRE  Le Roi Mohammed VI donnera le coup d'envoi de la campagne de vaccination ce JEUDI 28