L’Office National Des Aéroports (ONDA) annonce que la suspension de tous les vols de passagers de et vers le Maroc va se prolonger jusqu’au 31 janvier 2022.

Le royaume a décidé de prolonger jusqu’à fin janvier la fermeture de ses frontières aériennes, en vigueur depuis le 29 novembre. La mesure, drastique, devait initialement expirer le 31 décembre. Mais l’Office National Des Aéroports (ONDA) a annoncé ce vendredi le « prolongement de la suspension de tous les vols de passagers du et vers le Maroc jusqu’au 31 janvier 2022 ».

Le Maroc avait mis fin jeudi au dispositif visant à rapatrier ses ressortissants bloqués à l’étranger, et a prolongé l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 janvier 2022 face à la propagation rapide du nouveau variant du Covid-19.

Le gouvernement marocain a déjà interdit toutes les célébrations du Nouvel An et rétabli un couvre-feu nocturne, alors que le royaume a enregistré ses premiers cas de contamination dus au variant Omicron. Sont également bannis les festivals et les grandes manifestations culturelles et artistiques depuis le début du mois. Ces restrictions frappent de plein fouet l’industrie du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration, un secteur vital pour l’économie du royaume.

À LIRE  Essais cliniques sur l’hydroxychloroquine: l’OMS fait volte-face