Le crédit bancaire au secteur non financier a maintenu, en glissement annuel, son rythme de croissance de 4,1% en novembre 2021, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Cette évolution reflète une hausse de 4% en novembre après 3,9% en octobre des crédits aux sociétés non financières privées et une augmentation des prêts aux ménages de 5%, explique BAM qui vient de publier ses indicateurs clés des statistiques monétaires pour le mois de novembre 2021.

La ventilation par objet économique des crédits alloués au secteur non financier fait ressortir une progression des facilités de trésorerie de 9,6% après 8,8%, une baisse des crédits à l’équipement de 1,4% après 1,7% en octobre et un accroissement des prêts à la consommation et des crédits immobiliers respectivement de 2,3% après 1,5% et de 2,8% après 3%.

S’agissant des créances en souffrance, leur rythme de progression annuelle est revenu à 5,8% en novembre après 6,9% en octobre, relève BAM, notant que dans ces conditions, le taux des créances en souffrance s’est établi à 8,8%.

En glissement mensuel, le crédit bancaire au secteur non financier est resté quasiment au même niveau qu’octobre, avec une hausse des crédits à l’équipement de 0,9% et des prêts à l’immobilier et à la consommation respectivement de 0,2% et de 0,5%, et une baisse des facilités de trésorerie de 1,1%.

Avec-MAP-

À LIRE  Dakhla, un "miracle" qui peut être proposé comme exemple pour les pays africains