Un total de 8.151 agents de police ont bénéficié de l’avancement au titre de l’exercice budgétaire 2021, dont 774 appartenant à la gent féminine, a annoncé samedi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les délibérations des jurys d’avancement ont abouti à la promotion de 8.151 fonctionnaires de police, dont 6.130 en uniforme et 2021 en civil, soit 43,07% du total des inscrits sur les tableaux d’avancement, en hausse par rapport aux résultats d’avancement au titre de l’année 2020 dont le taux des bénéficiaires avait atteint 42,20%, a indiqué la DGSN dans un communiqué.

La DGSN accorde un intérêt particulier aux agents de grades inférieurs et moyens, a souligné la même source.

5.911 agents en uniforme, allant du grade brigadier à celui d’inspecteur de police principal, ont bénéficié de l’avancement, tandis que 1.618 agents en civil, allant d’inspecteur principal jusqu’au grade de commissaire, ont profité de cette promotion.

Les jurys d’avancement se sont basés, lors de leurs travaux et délibérations, sur un pacte intégré d’évaluation des performances des fonctionnaires et de leur notation annuelle et ce, selon des critères précis, notamment la compétence professionnelle, le mérite, la performance et l’ancienneté dans l’exercice du métier et dans le grade.

Le parcours professionnel et la discipline de la candidate ou du candidat ont aussi été pris en compte, a expliqué la même source.

La DGSN accorde une importance particulière à l’avancement au choix, lequel est à l’avant-garde des mécanismes de promotion professionnelle et l’une des principales incitations administratives qui encouragent les fonctionnaires de police à faire preuve de plus de sacrifice et d’abnégation lors de l’exercice de leurs nobles missions de protection de la sécurité des citoyens, de préservation de leurs biens et d’amélioration de la qualité des prestations qui leur sont offertes.

À LIRE  Des personnalités juives américaines saluent la vision de SM le Roi pour la paix et la coexistence