Selon le Haut commissariat au plan (HCP), l’indice des valeurs unitaires à l’importation a augmenté de 14,2% au cours du troisième trimestre 2021 par rapport au même trimestre de 2020.

Cette évolution résulte principalement de l’augmentation des valeurs unitaires de l’«énergie et lubrifiants» de 50,6%, des «demi-produits» de 11,5%, des «Produits finis de consommation» de 7,2%, de l’«alimentation, boissons et tabacs» de 18,4%, des «produits bruts d’origine animale et végétale» de 27,8% et des «produits bruts d’origine minérale» de 28,5%.

L’indice des valeurs unitaires à l’exportation a, de son côté, enregistré une augmentation de 16,8% au cours du troisième trimestre 2021 par rapport au trimestre correspondant de l’année précédente.

Cette augmentation s’explique essentiellement par la hausse des valeurs unitaires des «demi-produits» de 65,2%, des «produits bruts d’origine minérale» de 27,3%, des «produits finis de consommation» de 4,9% et de l’«énergie et lubrifiants» de 39,4%. En revanche, cet indice a reculé dans les «Produits finis d’équipement industriel» de 3,9%, l’«alimentation, boissons et tabacs» de 2,1% et les «Produits finis d’équipement agricole» de 6,9%, conclut le HCP.

À LIRE  Maroc/BAD: un prêt de plus de 114 M€ pour soutenir l’agriculture