Les exportations du secteur automobile ont atteint 83,78 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2021, en augmentation de 15,9% par rapport à 2020, selon l’Office des changes.

Cette évolution s’explique par la hausse des ventes du segment de la construction (+35,2%), conjuguée à la baisse de celles du câblage (-1,9%) et de l’intérieur véhicules et sièges (-3,1%), précise l’Office qui vient de publier ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois de décembre.

Ces indicateurs font aussi ressortir que le nombre de voitures de tourisme exportées a grimpé de 18,6% à 358.745 voitures à fin décembre 2021.

S’agissant des ventes des phosphates et dérivés, elles se sont établies à 79,89 MMDH, en hausse de 57,1% par rapport à l’année précédente. Cette évolution fait suite à l’augmentation des ventes des engrais naturels et chimiques (+19,05 MMDH) due à l’effet prix en hausse de 71,4% (4,774 DH/T à fin décembre 2021 contre 2,785 DH/T à fin décembre 2020). Les quantités exportées de ce produit ont, quant à elles, diminué de 7,1%.

Les ventes du textile et cuir se sont accrues quant à elles, de 21,6% au titre de l’année 2021. Cette évolution est attribuable à la hausse des ventes des vêtements confectionnés de 24,8% et celles des articles de bonneterie de 29,5%.

De leur côté, les ventes du secteur « Agriculture et agroalimentaire » se sont améliorées de 9,2%. Une évolution qui est due à une hausse simultanée des ventes de l’industrie alimentaire de 3,59 MMDH et celles de « l’Agriculture, sylviculture, chasse » de 1,97 MMDH.

À LIRE  La Banque mondiale table sur une croissance de 1,1% en 2022 pour le Maroc

En revanche, la part des ventes de ce secteur dans le total des exportations a perdu 2,9 points, passant de 23,8% à fin décembre 2020 à 20,9% à fin décembre 2021, relève l’Office.