actualités

Le Maroc récupère un fossile de crâne de crocodile passé en contrebande aux États-Unis

Le Maroc récupère un fossile de crâne de crocodile passé en contrebande aux États-Unis 2

Le gouvernement américain a annoncé, jeudi 10 février 2022, avoir restitué lors d’une cérémonie tenue cette semaine à l’ambassade du Maroc à Washington, un fossile de crâne de crocodile marocain retrouvé en 2014, dans une ferme de l’Indiana, par l’unité spécialisée dans le patrimoine culturel relevant du Federal Bureau of Investigation (FBI) .

Selon un post sur la page Facebook de l’ambassade de Washington à Rabat, «le gouvernement américain a officiellement rendu au Royaume le crâne d’un crocodile marocain, lors d’une cérémonie organisée à l’ambassade du Maroc à Washington.»

L’ambassade a expliqué que «le FBI a retrouvé le crâne parmi 7 000 autres artefacts dans une ferme de l’Indiana en 2014, et des experts travaillent depuis lors pour déterminer les propriétaires légitimes des pièces saisies.»

«Il n’est actuellement pas possible de déterminer l’origine et l’âge du crâne de crocodile, mais la cérémonie de remise de cet artefact s’inscrit dans le cadre de l’engagement des États-Unis à empêcher la contrebande d’objets essentiels à l’histoire et au patrimoine culturel du Maroc», a-t-elle ajouté.

Les fossiles sont les restes d’organismes vivants (animaux ou végétaux) préservés dans les roches ou enfouis dans le sable après leur décomposition au cours de différentes périodes.

Le Maroc a interrompu à plusieurs reprises des ventes aux enchères de squelettes de dinosaures ou de fossiles datant de plusieurs milliers d’années, car le phénomène de pillage des artefacts a augmenté ces dernières années dans la région en raison des conflits et des tensions politiques et sécuritaires.

Il s’agit de la plus grande récupération de bien culturels jamais réalisée par cette unité du FBI, spécialisée dans la lutte contre les atteintes au patrimoine culturel et le trafic de biens culturels, et ceci depuis sa création en 2014. Depuis, des experts œuvrent pour identifier les propriétaires légitimes de ces artefacts.

  Coopération maroco-espagnole : Vers l’autonomisation de plus de 3 000 femmes
Le Maroc récupère un fossile de crâne de crocodile passé en contrebande aux États-Unis 3
Ir arriba