Les éléments de la brigade de la police judiciaire relevant du district de sûreté de Sidi Bernoussi à Casablanca ont réussi, mardi matin, en étroite coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à mettre en échec une tentative de trafic de 18.010 comprimés psychotropes et d’ecstasy à bord d’un camion de transport routier des marchandises.

Cette opération sécuritaire a permis la saisie de cette cargaison immédiatement après son arrivée à l’entrée de la rocade de Casablanca, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que les fouilles du camion ont permis la découverte de 18.000 comprimés de type « Rivotril » et de 10 unités d’ecstasy, minutieusement dissimulés dans la cabine du véhicule.

L’opération a permis aussi l’interpellation du conducteur du camion, âgé de 42 ans, selon la même source.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, pour déterminer l’ensemble des ramifications et interpeller les éventuels complices dans cette activité criminelle.

Cette opération qualitative s’inscrit dans le cadre des efforts intenses et continus menés par les services de sécurité ont vue de lutter contre les opérations de trafic de drogue et de psychotropes aux niveaux national et international, conclut le communiqué.

À LIRE  Albares: "la stabilité et la prospérité de l'Espagne et du Maroc sont intimement liées"