actualités

Décès d’Abderrahim Berrada, avocat et militant des droits de l’Homme

Décès d’Abderrahim Berrada, avocat et militant des droits de l’Homme 2

L’avocat et militant des droits de l’Homme, Abderrahim Berrada, est décédé dimanche 20 février à l’âge de 83 ans.

Né en 1938, Me Abderrahim Berrada, ce ténor du barreau de Casablanca, s’est éteint, dimanche 20 février 2022, à l’âge de 83 ans.

Connu pour ses plaidoyers durant les années 70 et 80 dans les procès des militants de gauche et les étudiants de l’UNEM, le défunt avait entamé tout d’abord sa carrière au barreau de Paris avant de s’installer à Casablanca en 1966.

Lauréat de la Sorbonne durant la période de l’indépendance, Abderrahim Berrada est titulaire de trois DES en droit public, en science politique et en criminologie.

Il refusa un poste de ministre de la Justice durant le règne du roi Hassan II. On le savait aussi très ami avec Omar Benjelloun et Mehdi Benbarka, deux figures de proue de la gauche marocaine.

Il s’agit de la deuxième grande figure parmi les avocats marocains à décéder en l’espace de deux jours. En effet, l’ordre des avocats de Casablanca a annoncé le décès de l’ex-bâtonnier Abdellatif Bouachrine, également ancien secrétaire général de l’Union des avocats arabes, le samedi 19 février 2022, des suites d’une longue maladie.

En 2019, il publie son ouvrage «Plaidoirie pour un Maroc laïque», chez Tarik éditions.

  Le Maroc dénonce l'attaque perpétrée à Nice et exprime sa solidarité et sa compassion aux victimes et à leurs familles
Ir arriba